Réglementation du commerce des armes classiques: un Traité adopté à l'ONU

Écouter /

L'Assemblée générale des Nations Unies s'est réunie mardi 2 avril à New York, pour adopter une résolution concernant le Traité sur le commerce des armes. Après de longues tractations, les délégués des Etats membres de l'ONU n'étaient toujours pas parvenus à finaliser un texte définitif sur ce Traité.

Par 154 voix pour, contre 3 et 23 abstentions, le Traité des Nations Unies sur le commerce des armes a été adopté ce 2 avril par l'Assemblée générale de l'ONU. Ce texte institue des normes communes les plus strictes possibles pour réglementer ou améliorer la réglementation du commerce international d'armes classiques. Ce Traité contribue à prévenir et éliminer le commerce illicite d'armes classiques et empêcher le détournement de ces armes afin de contribuer à la paix, la sécurité et la stabilité internationales et régionales.

Vuk Jeremić, le Président de l'Assemblée générale, a déclaré à l'ouverture de cette réunion que le texte final du Traité précise que les pays exportateurs d’armes seraient légalement tenus de déclarer les ventes et les transferts d’armes. Ils seraient également tenus de procéder à une évaluation pour savoir si les armes qu’ils vendent pourraient être utilisées pour faciliter les atteintes aux droits de l’homme et de violations du droit humanitaire.

 

Ce Traité réglemente les ventes d’armes conventionnelles qui représentent un marché de 80 milliards de dollars par an. Le Traité s'applique à toutes les armes classiques telles que les chars, les systèmes d'artillerie de gros calibres, les avions et hélicoptères de combat, les navires de guerre, les missiles et lanceurs de missiles, sans oublier les armes légères et armes de petit calibre.

(Extrait sonore : Vuk Jeremić, Président de l'Assemblée générale ; mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous Assemblée générale, L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
30/07/2014
Loading the player ...