ONU femmes / Sahel: les femmes sont essentielles à la résolution des conflits et au redressement économique

Écouter /

Cette semaine, l’invitée de Voix de femmes, est Anne Marie Rachelle Mian Djangone, la Représentante d'ONU Femmes au Mali, qui a participé récemment à la Conférence sur le Sahel, tenue à Bruxelles, en Belgique.

Plus de quarante femmes du Sahel ont pris part à cette rencontre pour souligner l’importance de la contribution des femmes en faveur du redressement économique, de la stabilité politique et de la prévention des conflits. Elles ont aussi examiné les moyens de renforcer le rôle des femmes dans ces domaines.

Organisée par l’Union européenne, le Bureau de l’Envoyé spécial pour le Sahel et ONU Femmes, la Conférence sur le leadership des femmes au Sahel a rassemblé des participantes de l’Algérie, du Burkina Faso, du Tchad, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal ainsi que des représentants de l’Union africaine et de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Anne-Marie Rachelle Mian Djangone revient sur les échanges et analyses qui ont eu lieu lors de la Conférence ainsi que les conclusions clefs auxquelles les femmes sont arrivées, notamment le fait que les femmes sont en première ligne tant dans le conflit au Mali que face à la crise alimentaire et aux changements climatiques dans la région sahélienne.

Ces conclusions seront présentées par deux rapporteurs nommés pour représenter les intérêts des femmes sahéliennes, dont la sénégalaise Bineta Diop, au cours de la Conférence de haut niveau des donateurs sur le développement du Mali qui sera organisée par l’Union européenne, la France et le Mali le 15 mai prochain à Bruxelles.

(Extrait sonore : Anne-Marie Rachelle Mian Djangone , Représentante d'ONU Femmes au Mali; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...