OMS : l'hypertension touche un milliard de personnes dans le monde

Écouter /

En Inde, un médecin contrôle la tension artérielle d’une femme (Photo: OMS/C. Black)

À l'occasion de la Journée mondiale de la Santé qui sera célébrée le 7 avril prochain, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a lancé ce mercredi à Genève, une campagne pour renforcer la détection de l’hypertension, qui touche un adulte sur trois à partir de 25 ans. L’OMS demande à tous les adultes de faire mesurer leur tension artérielle. L’hypertension est l’un des principaux facteurs de cardiopathie et d’accident vasculaire cérébral. Ces affections, réunies, constituent la première cause de décès prématuré et de handicap dans le monde.

 

Près d'un milliard de personnes souffrent d'hypertension. L'OMS appelle tous les adultes à faire mesurer leur tension artérielle. En attendant, la maladie constitue la première cause de décès prématuré et elle tue près de 9,4 millions de personnes par an dans le monde. L'hypertension artérielle accroît également les risques d'insuffisance rénale ou de cécité.

C'est en Afrique que la prévalence de l'hypertension est la plus élevée (46 % des adultes) et c'est dans les Amériques qu'elle est la plus faible (35 % des adultes).  Grâce à des politiques publiques multisectorielles efficaces et à un meilleur accès aux soins de santé, la prévalence est, dans l'ensemble, plus faible dans les pays à revenu élevé (35% des adultes) que dans les pays à revenu faible ou intermédiaire (40 % des adultes).

Pourtant l’hypertension peut être évitée, en diminuant par exemple sa consommation de sel et en mangeant équilibré.  L'OMS recommande également d'éviter l'alcool et le tabac, mais aussi d'exercer une activité physique régulière. « Aujourd'hui, nous voulons que les gens comprennent qu'ils doivent connaître leur tension artérielle, prendre le problème de l'hypertension au sérieux et agir en conséquence », dit le Dr Margaret Chan, Directeur général de l'OMS.

Lors de la dernière Assemblée mondiale de la Santé, en 2012, les gouvernements ont décidé d'adopter comme cible à l'échelle mondiale une baisse de 25 % d'ici 2025 du nombre de décès prématurés dus aux maladies non transmissibles.  « Les dirigeants mondiaux ont convenu que pour atteindre cette cible, il était important de prévenir et de combattre l'hypertension artérielle » dit le Dr Oleg Chestnov, Sous‑Directeur général de l'OMS chargé des maladies non transmissibles et de la santé mentale.

La campagne de l'OMS qui incite les gens à mesurer leur tension artérielle fait suite à la Déclaration politique de la Réunion de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations Unies sur la prévention et la maîtrise des maladies non transmissibles, adoptée par les chefs d'État et de gouvernement en septembre 2011. Dans cette déclaration, les pays s'engagent à mettre l'accent sur les campagnes de sensibilisation du grand public pour mieux prévenir et combattre les maladies non transmissibles telles que les cardiopathies, les accidents vasculaires cérébraux, les cancers, le diabète et les affections respiratoires chroniques.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève ; avec un extrait sonore de Fadela Chaib, porte-parole de l'OMS)

Classé sous L'info, Santé.
Le dernier journal
Le dernier journal
28/07/2014
Loading the player ...