L'ONU exprime ses condoléances aux victimes et offre son aide suite au séisme au Pakistan et en Iran

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a exprimé mardi ses condoléances et sa solidarité au peuple et au gouvernement du Pakistan suite au tremblement de terre dévastateur survenu le même jour dans la zone frontalière avec l’Iran.

Ban Ki-moon a déclaré que l'ONU est prête à aider si nécessaire, à la demande des pays touchés.

De son côté, le Coordonnateur résident de l’ONU en Iran, Gary Lewis, a rappelé mercredi que le tremblement de terre avait eu lieu dans une région reculée faiblement peuplée, ce qui explique le bilan relativement modéré. Il a précisé que pour le moment le Croissant-Rouge iranien et les autorités du pays affirment pouvoir gérer la situation seuls et n’ont pas demandé d’assistance externe.

Au Pakistan, le Coordonnateur humanitaire de l’ONU, Timo Pakkala, a indiqué qu’au moins quarante personnes avaient été tuées et 180 autres blessées.

Au Pakistan, le séisme a atteint une intensité de 7,8 degrés sur l’échelle de Richter. Le tremblement de terre, qui a pu être ressenti en Inde et dans plusieurs pays du golfe Persique, a détruit des centaines de maisons et des milliers de personnes se retrouvent sans-abri, tandis que les systèmes de communications ne fonctionnent plus.

L’épicentre du séisme est localisé se situe aux environs de Khash, dans le sud de l'Iran, près de la frontière avec le Pakistan.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

Le dernier journal
Le dernier journal
01/09/2014
Loading the player ...