Iraq: le HCR veut de nouveaux camps pour les réfugiés syriens

Écouter /

Des enfants syriens jouant dans le camp de Domiz, en Iraq (Photo: HCR/ B.Sokol).

En Syrie, la violence continue de contraindre des milliers de Syriens à fuir leur pays. Ils sont désormais plus de 1,2 million à avoir quitté Damas et les autres localités touchées par les combats entre groupes d'opposition et forces armés fidèles au Président Assad. Parmi eux, ils sont plus de 120.000 à se réfugier en Iraq. Ce qui crée une surpopulation des camps de réfugiés, notamment dans la région du Kurdistan. Face à cette situation, le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés demande à Bagdad plus d'espaces pour construire de nouveaux sites afin de décongestionner le camp de Domiz.

 

Avec l'intensité des combats en Syrie, la situation humanitaire se dégrade aussi dans les pays voisins. Ainsi ce sont près de 800 à 900 personnes qui fuient chaque jour les violences pour se réfugier en Iraq. Soit le double de la moyenne quotidienne noté il y a juste trois mois. Avec plus de 120.000 syriens en Iraq, cela pose des problèmes de surpopulation dans les camps surtout au Nord du pays où vivent près de 90% de ces réfugiés.  Une situation qui compromet la qualité de l'assistance fournie par le HCR.

Selon Adrian Edwards, porte-parole du HCR, la situation est particulièrement préoccupante dans le gouvernorat de Dohuk, au nord-ouest de l'Iraq. Le camp Domiz est très surpeuplé avec près 35.000 réfugiés syriens. Ces derniers partagent ainsi leurs tentes avec des réfugiés récemment arrivés et près de 3.500 familles ne disposent pas de leurs propres abris.

Cette surpopulation et la canicule accroissent d'ailleurs les tensions entre résidents des camps mais aussi leur vulnérabilité face aux flambées de maladies. Le nombre d'enfants de moins de cinq ans souffrant de diarrhée a ainsi doublé ces dernières semaines et 62 cas d'hépatite A ont été signalés depuis le début de l'année.

Face à cette situation, les Gouvernorats d'Erbil et Suleymania ont décidé d'accorder plus d'espace au HCR afin de construire de nouveaux camps en Iraq.

Plus de 1,2 millions de personnes ont fui la Syrie depuis le début de la crise.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève ; avec un extrait sonore d'Adrian Edwards, porte-parole du HCR à Genève)

Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...