Guinée : Ban salue la signature d'une déclaration conjointe pour prévenir de nouvelles violences

Écouter /

 

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest, Saïd Djinnit (Photo : ONU)

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s’est félicité mercredi des progrès accomplis en vue de la reprise du dialogue politique en Guinée, se disant en particulier encouragé par la signature, hier, d’une déclaration conjointe entre le gouvernement, les partis d’opposition et la mouvance présidentielle.

« Cette déclaration conjointe demande à tous les partis politiques de s’abstenir de toutes manifestations de violence et confirme leur détermination à répondre aux questions en suspens par le biais de solutions pacifiques et négociées », a précisé le porte-parole de M. Ban à la mi-journée.

Le Secrétaire général a salué à cet égard la déclaration faite le 24 avril par le Président guinéen, Alpha Condé, qui a exprimé « sa volonté de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires en vue de garantir la transparence et la crédibilité du processus électoral, avec la contribution des partenaires internationaux ».

C’est la quatrième fois depuis 2010 que les élections législatives sont reportées en Guinée. En mars dernier, des manifestations dans cette nation d’Afrique de l’Ouest avaient fait plusieurs morts et des centaines de blessés. A l’époque, le Secrétaire général avait exhorté les acteurs politiques à mettre en place les conditions propices à la tenue d’élections.

Aujourd’hui, Ban Ki-moon les a de nouveau encouragés à dialoguer de manière constructive afin de surmonter ensemble les défis actuels dans le processus électoral et de préserver la paix et la stabilité dans le pays.

Il a salué à cet égard le rôle important joué par le collège de facilitateurs du dialogue inclusif, en particulier celui de son Représentant spécial pour l’Afrique de l’Ouest, Saïd Djinnit, qui s’était rendu la semaine dernière en Guinée auprès des parties prenantes.

L’action du Représentant spécial s’inscrit dans le cadre des actions de diplomatie préventive lancées par le Bureau des Nations Unies en Afrique de l’Ouest, une mission politique basée à Dakar et dirigée par Saïd Djinnit. Le Bureau a, entre autres, participé aux efforts diplomatiques soutenus qui ont permis le retour à l’ordre constitutionnel en Guinée en 2010, suite au coup d’état de 2008.

Tout en réaffirmant la détermination des Nations Unies à continuer d’appuyer les efforts des parties prenantes guinéennes, le Secrétaire général a formé « le vœu que ce dialogue politique permette de jeter les bases d’une paix durable et de la stabilité en Guinée, et de garantir la faisabilité et la tenue des élections législatives le plus tôt possible ».

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
29/08/2014
Loading the player ...