Environnement : Ban Ki-moon appelle à une action concertée pour sauver les océans de la pollution et de l’acidification

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé jeudi les dirigeants du monde à entreprendre des actions afin de protéger les mers et les océans, prévenant que la pollution, la surexploitation des ressources halieutiques, les changements climatiques et l’acidification menaçaient les fondations mêmes de toute forme de vie.

« Nous devons lancer une action réelle en temps opportun, aux niveaux national, régional et global, afin d’améliorer la santé des océans et de recouvrer et maintenir les ressources marines », a-t-il déclaré dans un message lu par la Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, lors de la Conférence intitulée

« La haute mer, avenir de l’humanité ».

« Il est temps de prendre des mesures plus fortes, plus concrètes et de déployer des efforts mieux concertés pour protéger nos océans », a-t-il insisté, soulignant que les océans se réchauffent et que leur acidification met en péril la faune et la flore marines, tandis que la montée du niveau des mers pourrait redessiner la carte du monde aux dépens de centaines de millions de personnes, la plupart vulnérables.

Le patron de l’ONU a souligné le rôle vital des océans « pour la santé de notre planète, pour la vie et pour l’économie mondiale ».

Dans son message, Ban Ki-moon, évoque sa rencontre, l’an dernier, avec l’équipage de Tara lors d’une escale à New York dans le cadre de leur expédition maritime autour du monde destinée à sensibiliser l’opinion publique aux défis qui se posent aux océans.

« Tara et d’autres organisations de la société civile ont un rôle déterminant pour alerter le monde quant á l’importance des problèmes auxquels les océans sont confrontés », a-t-il conclu. « Si nous travaillons ensemble – système des Nations Unies, gouvernements, secteur privé, acteurs de la société civile, et individus – nous pouvons trouver des moyens durables de protéger notre planète et nos précieux océans. »

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...