Côte d'Ivoire : le Conseil de sécurité proroge d’un an son régime de sanctions

Écouter /

Des casques bleus de l’ONUCI dans l’ouest de la Côte d’Ivoire

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a reconduit jeudi, pour une période de 12 mois, son régime de sanctions à l’égard de la Côte d’Ivoire concernant les armes et les diamants, ainsi que le mandat du Groupe d’experts créé en 2004 pour évaluer la situation dans le pays.

En adoptant, à l’unanimité de ses 15 membres la résolution 2101 (2013), le Conseil de sécurité a prorogé jusqu’au 30 avril 2014 les mesures imposant à tous les États d’empêcher la fourniture, la vente ou le transfert, directs ou indirects, d’armes et de matériel connexe à la Côte d’Ivoire, à partir de leur territoire ou par leurs ressortissants, ou au moyen de navires ou d’aéronefs battant leur pavillon, que ces armes et ce matériel aient ou non leur origine sur leur territoire.

Constatant que les mesures imposées par les résolutions précédentes continuent de contribuer à la stabilité en Côte d’Ivoire, le Conseil a également reconduit pour un an les sanctions concernant les opérations financières et les voyages, ainsi que l’importation de diamants bruts en provenance de Côte d’Ivoire.

En outre, en prorogeant jusqu’au 30 avril 2014 le mandat du Groupe d’experts, il a prié le Secrétaire général de prendre les mesures nécessaires pour soutenir le Groupe dans son action.

Comme l’indique la résolution 2101 (2013), le Conseil de sécurité a émis l’espoir que la contribution de ces mesures au renforcement de la stabilité de la Côte d’Ivoire permettra d’entrevoir, dans un proche avenir, une autre modification, voire la levée partielle ou totale du régime de sanctions concernant la Côte d’Ivoire.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
25/07/2014
Loading the player ...