Préparatifs des élections municipales et régionales en Côte d'Ivoire : Inza Diomande fait le point

Écouter /

Cinq jours après le lancement de la campagne électorale pour les élections municipales et régionales du 21 avril en Côte d'Ivoire, Inza Diomande, le porte-parole de la Commission électorale indépendante (CEI), fait le point sur l'acheminement de la logistique et les premiers constats sur le déroulement de la campagne.

La campagne officielle pour les élections régionales et municipales du 21 avril en Côte d'Ivoire, ouverte samedi 6 avril, est boycottée par le parti de l'ex-président Laurent Gbagbo.
Au total 659 candidats aux municipales et 84 têtes de liste pour les régionales participeront à la campagne, d'une durée de 15 jours.

La quasi-totalité des candidats sont issus de la coalition au pouvoir formée par le Rassemblement des républicains (RDR, le parti du président Alassane Ouattara) et du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI, de l'ex-chef de l'Etat Henri Konan Bédié).

Le président de la Commission électorale indépendante ivoirienne (CEI), qui organise ce scrutin, Youssouf Bakayoko, a souhaité une “campagne électorale pacifique, empreinte de tolérance, d'esprit de convivialité (…) pour permettre aux électeurs de se rendre le jour du scrutin dans les bureaux de vote avec assurance et sérénité”.

Le 21 mars, l'opposition avait décidé de boycotter ces élections locales, jugeant que les conditions d'un scrutin “juste” et “transparent” ne sont pas réunies.

(Extrait sonore : Inza Diomande, porte-parole de la CEI, la Commission électorale indépendante de Côte d'Ivoire, invité de la rédaction; propos recueillis par Bob Quenum d'ONUCI FM)

Classé sous Dossiers, Maintien de la paix.
Le dernier journal
Le dernier journal
28/07/2014
Loading the player ...