Arrivée de la mousson : crainte pour les déplacés et leurs abris dans l’Etat de Rakhine, au Myanmar

Écouter /

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a appelé vendredi 19 avril à une action urgente et un soutien financier accru pour améliorer les conditions des personnes déplacées dans l’État de Rakhine, au Myanmar, et éviter une catastrophe humanitaire, au début de la saison des pluies dans quelques semaines.

Le HCR est vivement préoccupé par les risques qui pèsent sur plus de 60 000 personnes déplacées qui vivent dans des zones inondables et sous des abris de fortune. Chaque année, de mai à septembre, la mousson déclenche de fortes pluies et des cyclones dans l’État de Rakhine, où plus de 115 000 personnes sont toujours déracinées, après les violences intercommunautaires survenues l’année dernière.

Les sites les plus critiques sont Sittwe, Pauktaw et Myebon, où des personnes déplacées vivent près de la côte et sont vulnérables aux raz-de-marée. Certaines personnes campent dans des rizières ou des zones de faible altitude, qui seront inondées dès le début de la saison des pluies.

Le HCR et ses partenaires ont exhorté le Gouvernement du Myanmar à répondre en priorité aux besoins de logement. Des terrains doivent être identifiés rapidement et les problèmes liés aux installations d’assainissement et de distribution d’eau doivent être convenablement pris en charge.

Récemment, une délégation composée de responsables du HCR s’est rendue au Myanmar. Elle a insisté sur le besoin de réconciliation entre les communautés et d’autres actions concrètes pour améliorer la sécurité dans l’État de Rakhine afin que les personnes déplacées puissent exercer pleinement leurs droits, y compris la liberté de circulation et l’accès aux services et aux moyens d’existence.

Le HCR indique que le total des besoins financiers pour la situation au Myanmar s’établit désormais à 80,6 millions de dollars, dont 71,4 millions destinés à l’opération à l’intérieur même du Myanmar, et 9,2 millions de dollars pour les activités en Thaïlande relatives à la situation au Myanmar. À la mi-avril, le HCR a reçu 9,9 millions de dollars, soit 14% de ses besoins financiers pour l’opération au Myanmar.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
14101700
Loading the player ...