RDC/Ituri: plus de 1 500 cas des violences sexuelles enregistrés en 2012

Écouter /

Le chargé de protection du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en Ituri, a indiqué, mardi, que plus de 1 500 cas de violences sexuelles ont été enregistrés en 2012 dans ce district de la Province Orientale. Il l'a dit en présence de la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies chargée de la question des violences sexuelles dans les conflits, Zainab Hawa Bangura, en visite dans cette région de la République démocratique du Congo (RDC). Zainab Hawa Bangura s'est dite choquée par l'ampleur de violences sexuelles faites aux femmes en Ituri où même des enfants de moins de six mois sont violés.

«Je suis extrêmement déçue et ça m'a dérangée en tant que femme africaine. Pourquoi violer une fillette de six mois ? A mon retour, je vais faire le rapport au Secrétaire général et au Conseil de sécurité et je ferai également des recommandations», a promis Zainab Hawa Bangura qui séjourne en RDC depuis le 20 mars dernier.

La Ministre congolaise du genre, de la famille et de l'enfant Geneviève Inagosi Bulo a, pour sa part, déploré le déficit de coordination dans la lutte contre les violences sexuelles dans la contrée. La Ministre a, par ailleurs, appelé l'ensemble de la population de l'Ituri à s'approprier la lutte contre les violences sexuelles.

De passage à Goma il y a quelques jours, Zainab Hawa Bangura avait réaffirmé sa détermination à faire cesser les violences sexuelles contre les femmes en RDC, et particulièrement dans l'Est du pays, tout en insistant sur la part du gouvernement congolais.

«Celui-ci doit démontrer sa volonté à poursuivre les personnes accusées des viols», avait-elle souligné dans une conférence de presse.

(Extrait sonore : correspondance Radio Okapi, à Bunia)

Le dernier journal
Le dernier journal
24/04/2014
Loading the player ...