RDC : le HCR et le PAM au chevet des réfugiés centrafricains

Écouter /

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et le Programme alimentaire mondial (PAM) tentent d'apporter une aide à quelques 20.000 Centrafricains qui ont fui leur pays pour se réfugier en République démocratique du Congo (RDC) après la reprise des combats entre les rebelles du Seleka et l'armée régulière centrafricaine depuis la mi-décembre.

À ce jour, selon des estimations, quelque 22.000 personnes ont traversé la frontière et se sont refugiées dans la province de l'Equateur. Environ 2000 autres sont arrivées dans la province Orientale. 

Les réfugiés centrafricains, jusqu'à présent hébergés par des familles d'accueil à Gbadolite et Mobayi-Mbongo, seront prochainement regroupés dans un camp. Le gouvernement congolais a mis à disposition des terres pour l'établir, indique un officiel du HCR.

Le Haut Commissariat pour les réfugiés a déployé sur place une équipe d'urgence de 16 fonctionnaires et 18 personnes travaillant pour des organisations partenaires. De son côté, le PAM a dépêché sur place un responsable des urgences. Le pré-enregistrement des réfugiés a débuté le 4 mars à Mobayi-Mbongo, à 45 kilomètres de Gbadolite.

En début de semaine, le PAM a -également- transporté jusqu'à Gbadolite 175 tonnes de nourriture et le HCR a de son côté acheminé sur place des biens domestiques.

Mise en perspective de Maha Fayek

Le dernier journal
Le dernier journal
30/07/2014
Loading the player ...