Nouveaux critères de prospérité pour les villes du 21ème siècle

Écouter /

Selon le Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU- Habitat) les villes du 21ème siècle ont besoin d’améliorer leur capacité de répondre aux défis actuels, tels que la réduction des catastrophes ou la création d’emplois, et d’optimiser leurs ressources et maximiser leur potentiel.

A cet effet, ONU-Habitat a consacré son rapport 2012-2013 à la prospérité des villes aux nouveaux outils d’analyse, l’Index de prospérité des villes et la Roue de prospérité, qui tiennent compte de cinq nouveaux critères pour mesurer la prospérité des villes. Ces critères vont au-delà des domaines traditionnels tangibles, tels que de simples facteurs économiques étroits, pour inclure des facteurs de développement plus humains d’équité ou la qualité de vie.

Ces outils ont été développés suite à la recherche conjointe d’ONU-Habitat et de ses partenaires effectuée dans plus de cinquante villes du monde. Ils ont pour objectif d’aider les villes à établir les politiques les plus propices à leur développement prospère et durable.

ONU-Habitat compare les villes de Johannesburg, Mexico et Vienne avec cet outil d’analyse. Bien que Johannesburg soit forte au niveau des infrastructures et du développement économique, elle perd beaucoup en matière d’équité et de qualité de vie. Il en va de même pour Mexico, une ville fortement marquée par les inégalités, alors que Vienne présente le profil le plus équilibré par rapport aux nouveaux critères de prospérité, offrant une meilleure qualité de vie et davantage d’équité.

Interview :

Yamina Djacta, Directrice par intérim du Bureau de liaison d’ONU-Habitat New York

Présentation et production : Cristina Silveiro

Assistance de production : Élodie Sabau

Prise de son : Rosie Starr

Le dernier journal
Le dernier journal
24/04/2014
Loading the player ...