Mali : plaidoyer de l'ICG pour la transformation de la MISMA

Écouter /

Au Mali, l'idée de transformer à terme la MISMA, la Mission internationale de soutien au Mali, en une mission onusienne s'amplifie. Pour l'ONG « International Crisis Group » (ICG), il y a plus d'avantages à opérer cette transformation car la MISMA pourrait être confrontée à des incertitudes et précarités concernant son financement.

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a formé une force d’intervention, conformément à la résolution 2085 du Conseil de sécurité des Nations Unies, pour aider Bamako à reprendre le contrôle du nord du Mali, occupé par des groupes islamistes armés.

Le Tchad, qui ne fait pas partie de la CEDEAO, a également promis l’envoi d’un contingent de 2 000 hommes. Au total, plus de 6 500 soldats du continent africain devraient être déployés au Mali et prendre à terme le relais de l’armée française. Le président de la Commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo, avait appelé la communauté internationale à se mobiliser pour boucler le financement de la Misma. Selon lui, une première évaluation situe les besoins à environ 500 millions de dollars.

(Extrait sonore : Gilles Yabi, responsable du Bureau Afrique de l'Ouest de « International Crisis Group » ; propos recueillis par ONUCI FM)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
Le dernier journal
Le dernier journal
19/09/2014
Loading the player ...