Libye: l’ONU appelle à une résolution pacifique des différends

Écouter /

Tarek Mitri, Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (Photo : ONU/Rick Bajornas)

L’envoyé des Nations Unies en Libye a condamné l’attaque contre le président du Congrès national général et a appelé tous les citoyens à régler pacifiquement les problèmes politiques.

Tarek Mitri, le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (UNSMIL), a contacté Mohammed Magariaf après les coups de feu contre son véhicule et a exprimé sa ferme condamnation de l’incident.

Il a appelé tous les Libyens “à s’abstenir de régler les questions politiques par la violence et à recourir à des moyens pacifiques pour exprimer leurs demandes”, selon un communiqué de la Mission onusienne en Libye. Tarek Mitri leur a également demandé «de sauvegarder et de contribuer à l’édification et au renforcement des institutions de l’Etat».

Le président du Congrès national, la plus haute autorité législative en Libye, travaille sur un cadre juridique nécessaire à la tenue d’élections libres, justes et sans exclusive de l’Assemblée constituante.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...