La RDC classée en dernière position sur l'indice de développement humain du PNUD

Écouter /

John Ging, Directeur des opérations du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires, converse avec des enfants déplacés à Kitsumbiro, dans la province du Nord-Kivu (Photo : OCHA/Imane Cherif)

La République démocratique du Congo figure pour l'année 2012 à la 186è place sur 186 pays classés dans le rapport de l'Indice de développement humain (IDH) du Programme des Nations unies (PNUD). Le rapport du PNUD pour le développement publié jeudi 14 mars à Mexico indique tout de même que le pays a fait des progrès depuis 2000 malgré les nombreux conflits qui le déchirent.

Ces conflits, indique le rapport, figurent parmi les causes qui ont fait que la RDC obtienne les plus faibles scores -avec le Niger- en termes d'accomplissements nationaux dans le classement IDH.

Malgré qu'elle se trouve à la queue de la liste, la RDC est tout de même classée treizième parmi les pays dont l'IDH indique des hausses majeures. Ce progrès est réalisé en dépit des défis de développement constants auxquels elle est confrontée, notamment des conflits qui déchirent le pays, souligne le rapport.

L'Indice de développement humain mesure le niveau moyen de développement humain atteint dans un pays donné, sous trois aspects essentiels : santé et longévité, accès à l'instruction et niveau de vie décent. Il a pour objectif de répondre aux insuffisances du Produit Intérieur Brut (PIB) par habitant comme indicateur du développement d'un pays.

Le Norvège, l'Australie et les Etats-Unis sont les trois pays qui ont un développement humain très élevé. En Afrique, seules les Seychelles figurent dans le groupe de 47 pays ayant un développement humain très élevé. La République du Congo vient en tête des pays ayant un développement humain faible tandis que la RDC et le Niger sont à la queue de la liste.

Le PNUD précise cependant que l'IDH n'est pas suffisant pour mesurer le niveau de développement d'un pays. Selon cette agence de l'ONU, le concept de développement humain est beaucoup plus large que ce qui peut être représenté par l'IDH qui ne tient pas compte par exemple de la participation politique ou de l'inégalité entre les sexes.

Les données utilisées pour calculer l'IDH sont fournies par une variété de sources internationales publiques. Ainsi, ne sont classés dans ce rapport que les pays pour lesquels les données sont disponibles.

(Mise en perspective : Liévine Mbuuinga de Radio Okapi)

Le dernier journal
Le dernier journal
26/12/2014
Loading the player ...