Commission de la Femme : un plan global pou mettre fin à la violence sexiste

Écouter /

La 57ème session de la Commission de la condition  de la femme s'est terminée vendredi soir par l’adoption d'un plan global pour mettre fin à la violence sexiste.

130 Etats membres se sont engagés à prévenir et éliminer toutes les formes de violence contre les femmes et les filles.

Les hauts responsables de l'ONU se sont félicités de cet accord historique et ont exhorté les gouvernements à le traduire en actions concrètes et à protéger et promouvoir les droits humains des femmes et leurs libertés fondamentales.

Des milliers de représentants des gouvernements, des organisations intergouvernementales, de la société civile, du secteur privé et les partenaires des Nations Unies ont collaboré à ce document final qui condamne dans les termes les plus forts la violence généralisée à l’égard des femmes et des filles et demande qu’une action accélérée soit prise pour la prévention et la réponse rapide; la prévention se faisant surtout par le biais de l’éducation, de la sensibilisation et de la lutte contre les inégalités des genres dans les domaines politique, économique et social.

La fin de la 57ème session de la Commission de la condition de la femme a été également marquée par l'annonce de la démission de Michèle Bachelet, Directrice de l'ONU Femmes. Elle s'est dite “particulièrement encouragée” qu’un accord a été conclu vendredi étant donné qu’auparavant, les participants n’ont pas pu s’entendre sur un plan lorsque la Commission a abordé le thème de la violence contre les femmes.

Michèle Bachelet a été en tête de l'ONU Femmes depuis la création de cette instance en 2010. À l'annonce de sa démission, Ban Ki-moon a rendu hommage à une femme de courage dont la défense des droits des femmes, la compassion et le dynamisme ont permis de mobiliser les militants et militantes pour les droits de la femme et de faire une différence pour des millions de personnes à travers le monde.

Sa feuille de route sur la l'élaboration de nouvelles mesures pour protéger les femmes et les filles contre la violence a donné lieu à de nouvelles avancées en matière de santé et d'autonomisation des femmes ; des thématiques qui sont aujourd'hui au cœur des préoccupations des Nations Unies.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

Le dernier journal
Le dernier journal
25/12/2014
Loading the player ...