Climat : des institutions des Nations Unies se mobilisent contre la sécheresse

Écouter /

Sécheresse près de Manatuto au Timor Leste (Photo : ONU/Martine Perret)

La sécheresse est un fléau à lourd tribut économique et humain. 168 pays dans le monde se disent concernés par cette catastrophe naturelle, la plus meurtrière de notre époque. Les Nations Unies et plusieurs de leurs institutions spécialisées se mobilisent pour y faire face.

Une rencontre de haut niveau réunit, à Genève, des officiels de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), de l' Organisation météorologique mondiale (OMM) et de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD) avec leurs partenaires de terrain. Elle doit se pencher tout au long de cette semaine sur les politiques nationales en matière de sécheresse. La réunion a pour but d’inciter les pays à passer progressivement d’une approche a posteriori à une politique d’anticipation des risques.

Des plans d’atténuation et de gestion des risques et des ressources et de renforcement des réseaux d’observation à l’échelle nationale, régionale et mondiale, seront examinés.

Un Cadre mondial pour les services climatologiques (CMSC) a été également mis en place par les gouvernements sous l’égide des Nations Unies. Il s’agit de fournir des informations et des services climatologiques de meilleure qualité, en particulier aux populations les plus vulnérables, afin de renforcer leur capacité d’adaptation à la sécheresse.

L’amélioration rapide des capacités de prévision du climat sera déterminante à cet égard.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

Le dernier journal
Le dernier journal
30/07/2014
Loading the player ...