Ban exhorte Belgrade et Pristina à accomplir des progrès dans le cadre des négociations prévues à Bruxelles

Écouter /

Le Secrétaire général Ban Ki-moon a exhorté lundi les dirigeants de Belgrade et Pristina à rester engagés et parvenir à des accords grâce à des solutions mutuellement acceptables, lors du dialogue qui doit reprendre le 20 mars à Bruxelles, entre la Serbie et le Kosovo, sous les auspices de l’Union européenne.

Dans une déclaration transmise par son porte-parole, Ban Ki-moon a souligné l’importance que le dialogue soit couronné de succès et a appelé les deux parties à demeurer engagées dans la recherche de solutions mutuellement acceptables.

Ban Ki-moon se dit « encouragé » par l’engagement et la détermination des dirigeants de Belgrade et de Pristina à réaliser des progrès substantiels dans le cadre du dialogue facilité par Catherine Ashton, la Haut Représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

Il souligne l’importance d’une issue heureuse pour assurer un avenir européen stable et prospère aux Balkans occidentaux.

En février 2008, le Kosovo a déclaré son indépendance de la Serbie, que celle-ci ne reconnait pas. L’Union européenne s’efforce de faciliter le dialogue entre les deux parties.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro).

Le dernier journal
Le dernier journal
28/08/2014
Loading the player ...