Allégations d'utilisation d'armes chimiques en Syrie : Ban Ki-moon demande à la Syrie, la France et le Royaume-Uni de fournir plus d'information

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon à Addis Abéba

Après sa décision de mener -à la demande des autorités syriennes- une enquête sur l'utilisation présumée d'armes chimiques en Syrie, Ban Ki-moon en informe le Président du Conseil de sécurité des Nations Unies dans une lettre également adressée aux 15 membres du Conseil.

L'Objectif initial de la mission d'investigation sera d'enquêter sur un incident sur l'utilisation présumée d'armes chimiques à Khan Al-Asal dans le gouvernorat d'Alep.

Mais en plus de la demande du gouvernement syrien, Ban Ki-moon a reçu deux autres demandes de la France et du Royaume-Uni appelant la mission à enquêter sur d'autres incidents et allégations d'utilisation d'armes chimiques en Syrie.

En réponse à ces demandes Ban Ki-moon a demandé aux gouvernements syrien, français et britannique de fournir des informations supplémentaires sur les incidents dont ils lui ont fait part. Celles-ci seront cruciales dans la définition des termes de référence de la mission et la portée de ses travaux en vue de vérifier toute allégation d'usage d'armes chimiques en Syrie.

Mise en perspective de Maha Fayek

 

 

Le dernier journal
Le dernier journal
19/09/2014
Loading the player ...