Afghanistan : le mandat de la MANUA renouvelé d'un an

Écouter /

Afghanistan (Photo : OCHA)

Le Conseil de sécurité, présidé en mars par l'Ambassadeur russe Vitaly Churkin, a décidé mardi matin, de renouveler d'un an le mandat de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA). Les quinze ont adopté à l'unanimité la résolution 2096, par laquelle le mandat de la MANUA est prorogé jusqu'au 19 mars 2014. Le Conseil a ensuite tenu un débat-marathon auquel une quarantaine d'orateurs devaient prendre part. 

Auparavant, les quinze avaient entendu un briefing de Ban Ki-moon, qui a confirmé que l'on s'achemine, à terme, vers une réduction de la présence de l'ONU en Afghanistan. Pour autant, le Secrétaire général a souligné l'importance de la période de transition, et partant, les nombreux défis encore à relever.

Selon Ban Ki-moon, le mandat de l'ONU en Afghanistan est loin d'être achevé : bons offices, appui à la réconciliation et à la coopération régionale, droits de l’homme, aide humanitaire, développement, lutte contre le trafic d'opium, sont autant de priorités à poursuivre. C'est pourquoi 2014 sera un tournant, avec la tenue des élections qui seront, insiste le Secrétaire général, organisées par les Afghans.

Ban Ki-Moon a toutefois adressé une mise en garde : même si l'instauration d'une paix véritable et durable reste primordiale, la réconciliation ne sera ni rapide ni facile, dans un pays qui a connu plus de 30 années de conflit. En attendant, il faut continuer de réduire le nombre de victimes civiles et les violences à l'égard des femmes. Il y a lieu également de renforcer la transition sécuritaire et politique en luttant contre la corruption. De plus, la question des rapatriés et des déplacés va rester longtemps d'une grande acuité.

Enfin, le Secrétaire général a fait valoir qu'au-delà de 2014, il faudra renforcer les institutions politiques afghanes, mais aussi coordonner les efforts des Nations Unies et de la communauté internationale durant la période cruciale de la transition; avant d'envisager, comme le souhaitent les autorités afghanes, qu'une Mission politique spéciale de l'ONU prenne le relais.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
19/09/2014
Loading the player ...