Accord-cadre de paix en RDC : sommet tripartite à Luanda entre les présidents congolais, angolais et sud-africain

Écouter /

Joseph Kabila lors de son discours d'investiture le 20/12/201. Photo: Radio Okapi-John Bompengo

Le président angolais, José Eduarto dos Santos, va s'entretenir, ce mardi 12 mars, à Lunda avec ses homologues sud-africain, Jacob Zuma, et congolais, Joseph Kabila. Un sommet tripartite qui a pour objectif d'analyser la situation qui prévaut en République démocratique du Congo et procéder à la consultation dans la perspective de la mise en œuvre de l'accord-cadre de paix, de stabilité et de coopération en République démocratique du Congo (RDC) et dans la région.

L'accord-cadre a été signe, dimanche 24 février à Addis Abeba, par onze États africains, en présence du secrétaire général des Nations unies et de la présidente de la Commission de l'Union africaine. Dans ce texte, les pays des Grands Lacs s'engagent à ne pas soutenir les groupes armés.

L'est de la RDC est en proie à de nombreux groupes armés nationaux et étrangers. La rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) sévit dans l'est depuis fin avril 2012. Elle doit son nom à l'accord de paix signé en mars 2009 entre le gouvernement et les ex-rebelles du CNDP dont sont issus les chefs rebelles du M23.

La RDC, l'ONU et les ONG ont accusé le Rwanda et l'Ouganda d'avoir soutenu le M23. Ce que ces pays ont toujours nié. Actuellement, l'Ouganda abrite des pourparlers de paix entre le gouvernement et le M23 qui évaluent l'application de l'accord du 23 mars 2009.

(Reportage Radio Okapi)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...