Tunisie : Ban Ki-Moon condamne fermement l'assassinat de Chokri Belaïd

Écouter /

Ban Ki-moon

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon condamne fermement l’assassinat de Chokri Belaïd, le secrétaire général du Mouvement  des patriotes démocrates et l’un des leaders du Front populaire en Tunisie. La victime a été abattue mercredi matin, alors qu’elle quittait son domicile à Tunis.

Dans sa déclaration, Ban Ki-moon fait valoir qu'il y a eu des progrès importants dans la transition de la Tunisie. Cependant, il reste beaucoup à faire en termes de processus constitutionnel et pour satisfaire les exigences économiques et sociales du peuple tunisien. Aussi Ban Ki-moon encourage-t-il les autorités à faire avancer le processus de réforme. Il insiste sur le fait que la transition démocratique en Tunisie ne doit pas être compromise par des actes de violence politique.

Déjà mercredi, la Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme avait condamné l’assassinat de Chokri Belaïd. Dans un communiqué, Navi Pillay avait insisté sur le fait que Chokri. Belaïd était un grand défenseur des droits de l’homme et des valeurs démocratiques, et un farouche adversaire de la violence politique, qu’il avait publiquement critiquée, la veille encore, comme “une attaque contre le processus démocratique dans le pays”. Avant d'ajouter que « ce crime a été commis dans un contexte de violence politique croissante, dont des attaques contre les locaux et les réunions de partis politiques et le meurtre d’un autre dirigeant politique dans le Sud de la Tunisie en octobre dernier ».

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...