Syrie : l'ONU condamne la série d'attentats meurtriers perpétrés jeudi dans des secteurs peuplés de Damas

Écouter /

Lakhdar Brahimi (Photo ONU/Mark Garten)

Le Représentant spécial conjoint de l'ONU et de l'Union africaine pour la Syrie, Lakhdar Brahimi condamne fermement la série d'attentats sauvages et horribles perpétrés jeudi, à Damas, qui selon les médias, aurait entraîné la mort d’une centaine de personnes et blessé 250 civils.

“Rien ne peut justifier de tels actes horribles qui constituent des crimes de guerre en vertu du droit international”, a déclaré Lakhdar Brahimi, dans un communiqué publié vendredi, au Caire.

Dans le même communiqué le Représentant spécial conjoint rappelle qu'il a proposé, dans son rapport au Conseil de sécurité, le 26 janvier dernier, que des enquêtes indépendantes internationales soient effectuées sur de tels crimes.

Une série d'attentats déjà condamnée jeudi, par le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon. Selon les médias, près de soixante personnes auraient trouvé la mort dans l’explosion d’une bombe près du siège du parti Baas, suivie de deux tirs de mortier contre l’état-major, dans le quartier des Omeyyades. Mardi, des obus étaient tombés près d’un palais présidentiel pour la première fois depuis le début du conflit il y a presque deux ans.

Dans une déclaration de son porte-parole, le Secrétaire général” a réitéré sa ferme conviction que le recours à la violence et aux moyens militaires ne pourra que provoquer davantage de souffrances et de destructions et qu’une solution politique est la seule issue”.

Ban Ki-Moon a aussi adressé ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et a souhaité un prompt rétablissement à tous les blessés. Il a enfin renouvelé son appel à toutes les parties à cesser la violence et à respecter le droit humanitaire international.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
19/12/2014
Loading the player ...