Somalie : vers une présence intégrée de l'ONU

Écouter /

Le Conseil de sécurité a examiné ce matin la situation en Somalie. Les quinze ont entendu un exposé du Sous-Secrétaire général aux affaires politiques Tayé-Brook Zerihoun. Ce dernier après s'être félicité de l'amélioration des conditions sécuritaires, a souligné que la présence de l'ONU en Somalie doit être fondée sur un nouveau partenariat impliquant la création d'une mission élargie de l'ONU dans le pays.

Les membres du Conseil ont ensuite entendu l'intervention de Fawzia Adam, Vice-Premier Ministre et Ministre des affaires étrangères de la Somalie. Celle-ci a d'abord fait observer, que pour la première fois en plus de deux décennies, les mots espoir, optimisme et confiance font de nouveau partie du vocabulaire du peuple somalien. Pourtant, malgré des progrès, nombre de défis subsistent, comme l'éradication des milices Al-Shebab et la consolidation de la paix dans les zones récupérées au sud. D'où la série de requêtes présentées par la cheffe de la diplomatie somalienne: d'abord, la levée de l’embargo sur les armes.

L'ONU doit aussi aider à renforcer la capacité des institutions étatiques. De plus, il ne faut pas doter l'AMISOM d'une force maritime, car la mission africaine n'a pas été mandatée pour lutter contre la piraterie, le trafic d'êtres humains et la contrebande. Il faut également renforcer la sensibilisation des jeunes et les programmes de réinsertion des combattants démobilisés. Autre exigence : l'exemption des dispositions spéciales des droits de l'homme. Mais ce n'est pas tout : la communauté internationale doit continuer d'aider le million de Somaliens déplacés et les dizaines de milliers d'autres réfugiés dans les pays voisins. D'où la nécessité de disposer rapidement d'une mission intégrée des Nations Unies pour en finir avec le statu quo, consolider la paix et soutenir les institutions somaliennes.

Auparavant le Conseil de sécurité avait adopté une résolution renouvelant d'un an le mandat du groupe d'experts sur le conflit au Darfour soudanais.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
29/07/2014
Loading the player ...