Protection des civils : la communauté internationale doit parler d'une seule voix

Écouter /

Des soldats de la paix assistent des civils dans le Soudan du Sud (Photo : MINUSS)

Le Conseil de sécurité a entamé mardi un débat marathon sur la protection des civils dans les conflits armés. Un débat voulu par la présidence sud-coréenne et auquel devraient participer plus de 70 orateurs. “Nous avons tous la responsabilité de protéger” a déclaré le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon, dans son allocution liminaire.

Intervenant juste après le Secrétaire général de l'ONU, Navi Pillay a rappelé les faits. D'abord s'agissant de la Syrie où 70 000 personnes auraient été tuées alors que le Conseil de sécurité ne parvient toujours pas à parler d'une et seule voix.

Un consensus politique qui n'a pas fait défaut sur le Mali, a souligné la Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, tout en mettant en garde contre le risque d'une spirale catastrophique de violence.

Navi Pillay a toutefois reconnu certaines avancées, notamment les décisions du Conseil de sécurité de renforcer les mandats des droits de l'homme des missions déployées en Afghanistan (MANUA) et en RDC (MONUSCO), même si, dans ces deux pays, les exactions restent nombreuses. Il faut aussi accroître la surveillance en Somalie et en République centrafricaine, ainsi que dans la zone frontalière d'Abyei entre les deux Soudans.

Au-delà des constats, la Haut Commissaire estime qu'il faut mettre en œuvre le Rapport Petrie sur le Sri Lanka, qui pointe les lacunes systémiques des opérations de l'ONU. Avec quatre priorités: d'abord le Conseil de sécurité doit disposer rapidement d'informations crédibles sur les violations des droits de l'homme; ensuite, il ne faut plus compartimenter les actions des entités onusiennes; en troisième lieu, il convient d'offrir une plus large panoplie d'interventions rapides sur le terrain. Enfin et surtout, il importe d'obtenir un rapide consensus politique des États Membres. En gros, tout le contraire de ce qui concerne la situation en Syrie.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...