ONU : il faut maintenir l'accès aux médicaments pour les plus démunis

Écouter /

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l'ONUSIDA ont exhorté mercredi l'Organisation mondiale du commerce (OMC) à proroger les accords d'exception sur les prix des médicaments aux pays les moins avancés (PMA).

Depuis 1995, ces pays bénéficient de l’Accord sur les aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (ADPIC), qui leur permet d'acheter les traitements pour le VIH/SIDA et d’autres maladies à des prix abordables.

Selon l’Administratrice du PNUD, Helen Clark, l'accès au traitement pour le SIDA et autres maladies est essentiel pour que les PMA réalisent les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Selon les deux agences onusiennes en 2011 presque 30% des personnes séropositives vivaient dans les PMA.

L'Accord sur les remèdes arrive à expiration en juillet de cette année et le Conseil des ADPIC se réunira dans le courant de la semaine prochaine pour discuter de la question.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...