Maurice Bangayesi : « chaque citoyen centrafricain doit être concerné par les violences faites aux femmes »

Écouter /

‘-« Depuis que j'ai compris que tous les peuples sont issus des femmes et que les conditions des femmes sont des conditions dramatiques et précaires, je me suis engagé a contribuer modestement à l'amélioration de leurs conditions de vies », déclare Maurice Bangayesi cette semaine sur Voix de femmes.

Pour l'expert en genre au cabinet de la Ministre des affaires sociales de la République Centrafricaine, il est du devoir de chaque homme de comprendre que l'éradication des violences faites aux femmes est une question de droits de l'homme et de justice sociale.

« Chaque individu a une mère et peut avoir une tante une fille ou une sœur, et dès que vous n'acceptez pas que quelque chose arrive a une parente qui est femme vous ne devez pas admettre que cela se passe aussi sur d'autres femmes », explique l'ancien député de l'assemblée nationale.

Maurice Bangayesi est à l'origine de la Loi contre les violences sexuelles faites aux femmes qui figure dans le code pénal de la République centrafricaine. Selon cette Loi, explique ce centrafricain engagé, n'importe quel individu peut saisir la justice pour dénoncer ces actes, soulignant la responsabilité de chaque citoyen centrafricain dans ce domaine.

(Maurice Bangayesi, expert en genre au cabinet du Ministre des affaires sociales de la RCA; propos recueillis par Cristina Silveiro lors d'une mission en RCA)

Le dernier journal
Le dernier journal
16/04/2014
Loading the player ...