Mali: vers une possible opération de stabilisation de l'ONU, selon Hervé Ladsous

Écouter /

Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix (Photo : ONU/Evan Schneider)

Le Secrétaire général adjoint de l'ONU aux opérations de maintien de la paix était l'invité du point de presse de la mi-journée qui a eu lieu ce mercredi 6 février au Siège des Nations Unies à New York. A la fin de cette rencontre, Hervé Ladsous a déclaré au micro de la Radio des Nations Unies que le Conseil de sécurité pourrait décider que l'opération prévisible de maintien de la paix de l'ONU au Mali soit une opération de stabilisation et pas de combat. Cette opération devrait prendre en compte aussi le travail sur le plan politique ainsi que la promotion et la protection des droits de l'homme.

« Je pense que la logique des choses voudra le moment venu que l'on donne la priorité au contingent de la CEDEAO déjà déployé dans le cadre de la MISMA. Peut-être que d'autres pays se joindront à eux. Nous verrons tout cela au fur et à mesure » a-t-il ajouté.

Répondant à une question sur le point de vue des Maliens devant les discussions au Conseil de sécurité sur ce sujet, Hervé Ladsous a répondu que « c'est à eux de se prononcer mais il me semble qu'ils ont tout à fait intérêt à considérer cette option qui maintenant acquiert de plus en plus de soutien à travers la communauté internationale et qui, hier à Bruxelles, a été explicitement soutenue par la CEDEAO, l'Organisation régionale, et par l'Union africaine elle-même ».

(Extrait sonore : Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint de l'ONU aux opérations de maintien de la paix ; propos recueillis par Maha Fayek)

Le dernier journal
Le dernier journal
22/10/2014
Loading the player ...