Mali : Irina Bokova s'est rendue au Mali avec le président français François Hollande

Écouter /

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a effectué une visite au Mali le samedi 2 février avec le président français François Hollande et le président par intérim du Mali Dioncounda Traoré.

L'objectif principal de la visite était de lancer le processus de reconstruction et de sauvegarde du patrimoine culturel du nord Mali, en particulier les mausolées de Tombouctou et les fabuleuses collections de manuscrits de la ville.

Au cours de ce séjour, la Directrice générale a visité les sites du patrimoine mondial de Tombouctou et le centre de recherche Ahmed Baba, où étaient conservés près de 40 000 des manuscrits. Elle s'est ensuite rendue à Bamako avec le Président Hollande afin de rencontrer les responsables politiques du Mali.

« Les trésors de Tombouctou sont une immense source de fierté au Mali », a déclaré la Directrice générale. « Restaurer cet important patrimoine culturel donnera au peuple malien la force et la confiance nécessaires pour reconstruire l'unité nationale et se tourner vers l'avenir ».

La Directrice générale a annoncé qu'une mission d'experts serait prochainement envoyée pour travailler aux côtés du gouvernement malien afin d'évaluer les dégâts causés à ce patrimoine et de préparer un plan d'action pour sa restauration.

La Directrice générale a ajouté que l'UNESCO mobiliserait l'expertise et les ressources nécessaires pour s'assurer que cette restauration soit effectuée de manière efficace et durable. La numérisation des manuscrits de Tombouctou et la création d'une bibliothèque virtuelle sont au cœur de ce projet.

Les trois grandes mosquées de Tombouctou, Djingareyber, Sankoré et Sidi Yahi, ainsi que les 16 mausolées ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1988. En 2004, le tombeau des Askia dans la ville de Gao a été inscrit à son tour. Suite à la destruction de 11 des mausolées et des portes de Sidi Yahi, en juillet 2012, les deux sites ont été inscrits sur la liste de du patrimoine mondial en péril de l'UNESCO. L’UNESCO a fourni des cartes topographiques et les coordonnées des sites aux forces armées du Mali, de la France et du Tchad pour aider à prévenir le bombardement de ces monuments.

Environ 300.000 manuscrits sont conservés dans des collections privées et publiques à Tombouctou. Beaucoup d’entre eux datent du 13ème au 16ème siècles, rédigés par les savants de la ville et d’ailleurs, échangés sur les anciens marchés d’Afrique du Nord, d'Al-Andalus et des pays les plus à l'est de la région arabe. Ces manuscrits anciens apportent un témoignage unique d'une civilisation millénaire, sur des sujets comme les études religieuses, les mathématiques, la médecine, l’astronomie, la musique, la littérature, la poésie et l’architecture.

(Mise en perspective : Élodie Sabau)

Classé sous Culture et éducation, L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
24/04/2014
Loading the player ...