Les petits exploitants exclus de la certification des biocarburants

Écouter /

La structure des dispositifs de certification des biocarburants rend l’exportation difficile pour les petits agriculteurs et nombre de pays en développement.

Un récent rapport de la FAO conclut que les systèmes de certification actuels, volontaires et pour l’essentiel privés, pourraient exclure les petits exploitants, car ils sont majoritairement conçus pour l’agro-industrie à grande échelle.

Ces dispositifs, tels qu’ils sont structurés, tendent à favoriser les grands acteurs et incitent à augmenter la production pour absorber les coûts de certification.

Quoi qu’il en soit, la certification peut avoir des effets positifs sur le secteur. Elle peut notamment améliorer l’efficience de la filière d’approvisionnement, réduire les risques, renforcer la transparence et sensibiliser aux problèmes qui touchent cette filière.

Mise en perspective de Maha Fayek; en collaboration avec le Service de presse de la FAO

Le dernier journal
Le dernier journal
22/08/2014
Loading the player ...