Les nouveaux défis de la Palestine sous occupation : un entretien avec Abdou Salam Diallo

Écouter /

Abdou Salam Diallo (Photo : ONU/Evan Schneider)

Le Président de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), Yasser Arafat, prononçait un discours historique lors de la 29ème session de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU), à New York en 1974. Cette session était présidée par le Ministre des Affaires étrangères de l’Algérie, Abdelaziz Bouteflika.

L’OLP que dirigeait Yasser Arafat, tentait d’obtenir la reconnaissance internationale. Sa cause avance de façon notable le 22 septembre 1974. Le 13 novembre, Arafat déclarait que le but de son organisation demeurait la création en Palestine d’un État démocratique où chrétiens, juifs et musulmans pourront vivre dans la justice, l’égalité et la fraternité. Le 22 novembre, l’Assemblée générale de l’ONU reconnaissait les «droits inaliénables» des réfugiés palestiniens de retrouver leurs maisons et leurs biens. Elle affirmait également le droit à l’autodétermination du peuple palestinien.

L’OLP se vit octroyer le statut d’observateur et fut considérée comme acteur principal dans l’établissement d’une paix durable au Moyen-Orient.

Trente neuf ans plus tard une résolution de la même Assemblée générale des Nations Unies donnait à la Palestine le statut d'État non membre de L’ONU,  grâce à un vote historique d'une majorité de pays qui se sont déclarés en faveur de ce statut.

Selon plusieurs observateurs et amis de la Palestine, actuellement réunis dans une Conférence à Rome cette semaine, la donne ne sera plus la même.

Le Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien doit faire face à de nouveaux défis et continuera de se battre pour les droits inaliénables d'une Palestine sous occupation.

Dans l'interview qu'il a accordée à Maha Fayek, Abdou Salam Diallo, le Président du Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien énumère les défis à relever à l'heure où la tension sur le terrain continue de croître.

Interview : Abdou Salam Diallo, Président du Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien ; propos recueillis par Maha Fayek

Le dernier journal
Le dernier journal
19/12/2014
Loading the player ...