Kasaï-Oriental : le centre de santé de Mupompa fermé par manque d'infirmiers

Écouter /

L'unique centre de santé de la localité de Mupompa, dans le territoire de Kabeya Kamwanga, (Kasaï Oriental), est fermé depuis le départ, il y a plus de 6 mois, de l'infirmier titulaire de ce centre.

Ce dernier a quitté son poste suite à l'insécurité causée par la traque du colonel dissident John Tshibangu qui avait quitté l'armée pour créer un groupe armé. Le responsable de la zone de santé parle plutôt du non paiement de ce personnel médical.

Ni le centre de santé, ni la maternité de Mupompa ne fonctionnent. Le millier d'habitants de cette localité se plaint d'avoir été abandonné.

Pour le directeur de l'Hôpital général de référence de Kabeya Kamwanga, le Dr André Tshikunga, c'est le manque de motivation financière du personnel médical qui entraîne le manque de personnel dans sa zone de santé.

«Un personnel qui n'a ni prime, ni salaire ne peut pas accepter de rester dans une structure où, à la fin du mois, la prime locale ne lui permet pas de subvenir à ses besoins. Parmi nos vingt-huit membres du personnel, six seulement sont salariés», a-t-il expliqué.

L'inspection médicale provinciale, qui s'est dite consciente de cette situation, s'est engagée à accélérer la régularisation des dossiers salariaux de chaque agent.

(Reportage de Nickey Mputu, de Radio Okapi)

Le dernier journal
Le dernier journal
21/07/2014
Loading the player ...