Journée mondiale de la Radio : incontournables, les radios communautaires

Écouter /

La radio communautaire est devenue, au fil des ans, un outil indispensable dans le développement des communautés. Les gens peuvent se reconnaître, s'identifier, en plus de pouvoir communiquer entre eux.

Appelées tour à tour radio communautaire, radio rurale, radio coopérative, radio participative, radio libre, alternative, populaire, éducative, ces radios ont des profils et des pratiques fort variés. Certaines sont musicales, certaines sont militantes et certaines sont à la fois musicales et militantes. Elles sont situées dans des villages isolés, ou encore au cœur des plus grandes villes du monde. Leur signal peut être transmis dans d'autres parties du monde par ondes courtes.

Certaines stations appartiennent à des groupes sans but lucratif ou à une coopérative dont les membres sont les auditeurs. D'autres appartiennent aux étudiants, à des universités, à de municipalités, à des églises ou à des syndicats. Il existe des stations financées par des dons, par des agences de développement international, ou encore par la publicité et les gouvernements.

Mais le but de la radio communautaire est de favoriser la participation des citoyens et de défendre leurs intérêts ; elle répond aux goûts de la majorité, elle informe et résoud les mille et un problèmes de la vie de tous les jours ; elle encourage la diversité culturelle et non l'uniformité commerciale ; enfin elle est la parole de tous et chacun sans aucune discrimination ni censure.

En cette Journée mondiale de la Radio, Marcelo Solervicens, Secrétaire général de l'Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) nous en dit plus sur le rôle des radios communautaires dans le monde

L'AMARC est une organisation non gouvernementale internationale au service du mouvement de la radio communautaire, composée d'environ 4 000 membres dans 130 pays. Elle tient lieu de réseau d'échange et de solidarité entre les radiodiffuseurs communautaires et vise principalement à coordonner et à faciliter la coopération et l'échange entre ces derniers. Tous les continents sont représentés au sein de son conseil d'administration international.

(Interview: Marcelo Solervicens, Secrétaire général de l'AMARC; propos recueillis par Florence Westergard)

Le dernier journal
Le dernier journal
31/07/2014
Loading the player ...