Hervé Ladsous : « Il faut sortir de ce cycle de crises qui font tellement de malheur en RDC »

Écouter /

Onze pays africains ont signé, dimanche 24 février à Addis Abeba, l'accord-cadre pour ramener la paix dans l'Est de la République démocratique du Congo. Devant les facilitateurs des Nations unies et de l'Union africaine, les pays signataires se sont engagés à respecter cet engagement qui prévoit notamment de lutter contre les groupes armés actifs dans cette partie du continent. Le secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, est l'invité de Radio Okapi.

« Tout monde espère que cette fois-ci sera la bonne », affirme-t-il, expliquant que « pour la première fois, vous avez la conjonction d'une série d'engagements pris par la RDC, les pays de la région et également une série d'organisations dont les Nations unies, l'Union africaine, la SADC et la CIRGL ».

« Toutes ces entités sont d'accord sur le fait que maintenant, il faut sortir de ce cycle de crises qui font tellement de malheur, de victimes et trouver des solutions à l'intérieur de la RDC et dans son environnement régional », poursuit-il. L'accord signé à Addis Abeba prévoit la nomination d'un envoyé spécial des Nations unies devant soutenir les efforts de paix dans la région.

(Interview : Hervé Ladsous,  Secrétaire général adjoint des Nations Unies chargé des opérations de maintien de la paix; propos recueillis par Mimie Engumba, de Radio Okapi)

Classé sous Dossiers, Maintien de la paix.
Le dernier journal
Le dernier journal
26/12/2014
Loading the player ...