Haïti : la comparution de Jean-Claude Duvalier une nouvelle fois reportée

Écouter /

Manifestations en Haïti (Photo : ONU)

En Haïti, lors d'une séance publique, tenue jeudi à la Cour d'Appel de Port-au-Prince, les Magistrats ont décidé d'intégrer les plaintes des différentes victimes des régimes de Jean-Claude Duvalier dans le procès opposant l'ex-Président à vie d'Haïti à l'État haïtien.

La Cour d'appel a rejeté l'exception d'irrecevabilité de l'appel, l'exception d'irrecevabilité de la partie civile. La même Cour qui a fait droit à la demande de report par la partie appelante et a fixé la comparution de l'inculpé, Jean-Claude Duvalier, au jeudi 21 février 2013, à 10 heures du matin.

A noter que le 7 février 2013 marque le 27ème anniversaire de la chute du régime de Jean-Claude Duvalier, qui a duré 29 ans.

A plusieurs reprises, le collectif contre l'impunité, qui regroupe les victimes de la dictature ayant porté plainte contre Jean-Claude Duvalier pour crimes contre l'humanité et diverses exactions, a craint de voir clore définitivement le dossier. De son côté, l'État haïtien a lui aussi déposé une plainte.

De leur côté, les avocats de Jean-Claude Duvalier souhaitent que le dossier soit définitivement fermé, arguant que certaines victimes se seraient désisté au cours du processus judiciaire.

Objet, depuis début 2011, d'une vingtaine de plaintes, dont la moitié pour crimes contre l'humanité, Jean-Claude Duvalier avait bénéficié d'une ordonnance écartant les poursuites contre lui. Mais les plaignantes et plaignants, qui n'en sont pas restés là, ont fait appel, en février 2012, contre ladite ordonnance.

(Extrait sonore : Jean-Joseph Lebrun, Président de la Cour d'appel de Port-au-Prince; propos recueillis par Amos Lamothe Charles, MINUSTAH FM)

Le dernier journal
Le dernier journal
19/09/2014
Loading the player ...