Événement spécial à l'ONU : lancement mondial de l'Année internationale du quinoa

Écouter /

Un événement spécial a eu lieu ce mercredi 20 février au Siège des Nations Unies à New York. Il s'agit du lancement mondial de l'Année internationale du quinoa, en 2013, au cours d'une séance plénière de l'Assemblée générale convoquée à cette occasion, en présence entre autres, du Secrétaire général des Nations Unies.

A l'issue de cette réunion, José Graziano da Silva, le Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), devrait nommer Evo Morales Ayma, le Président de la Bolivie, et Nadine Heredia de Humala, la Première Dame du Pérou, Ambassadeurs spéciaux de la FAO pour l'Année internationale du quinoa.

L'année 2013 est donc officiellement consacrée par les Nations Unies au quinoa, cette graine des Andes déjà cultivée par les Incas qui constitue désormais un succès économique, agronomique et nutritionnel en Bolivie et au Pérou.

Dans son message à l'Assemblée générale, le Président Evo Morales Ayma de la Bolivie, a évoqué les vertus du quinoa. Le Président Morales a indiqué que la production du quinoa est une excellente opportunité pour résoudre le problème de la faim dans le monde en utilisant très peu d'eau. Le Président bolivien a ajouté que le quinoa résiste aux maladies des plantes et au changement du climat.

De son côté, José Graziano da Silva, le Directeur général de la FAO, a indiqué devant l'Assemblée générale que l'Année internationale du quinoa ne va pas seulement stimuler la culture de cette plante à travers le monde. C'est aussi reconnaître, selon lui, que les défis du monde moderne peuvent être relevés en recourant aux connaissances accumulées dans des villages ancestraux ainsi que par des petites exploitations agricoles familiales qui produisent le plus de récoltes y compris du quinoa.

A l'occasion du lancement de l'Année internationale du quinoa, la FAO vise à promouvoir les bienfaits et l’utilisation potentielle du quinoa dans la lutte contre la faim et la malnutrition, dans le cadre d'une stratégie mondiale de sécurité alimentaire.

(Extraits sonores : Evo Morales Ayma, Président de la Bolivie ; José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO ; mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous Culture et éducation, L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
24/07/2014
Loading the player ...