Défense des droits de femmes : des musiciens du monde entier joignent leurs forces

Écouter /

La chanteuse béninoise Angélique Kidjo en répétition à l’ONU

À l’occasion de la Journée internationale de la femme, observée chaque année le 8 mars, ONU Femmes a annoncé vendredi le lancement de « One Woman : une chanson pour ONU Femmes », une manifestation musicale en l’honneur des femmes du monde entier, avec la participation de plus de 20 artistes de toutes les régions du monde.

« One Woman » prône le changement et célèbre les actes de courage et la détermination de femmes ordinaires qui contribuent quotidiennement au développement de leur pays et de leur communauté. Les paroles sont inspirées d’histoires de femmes ayant bénéficié du soutien d’ONU Femmes.

Initialement interprétée dans la salle de l’Assemblée générale lors de la cérémonie de lancement d’ONU Femmes, en 2011, « One Woman » a pour ambition de devenir un cri de ralliement, mais aussi une action de sensibilisation au travail d’ONU Femmes et à se joindre aux efforts entrepris pour l’autonomisation des femmes et l’égalité des sexes.

La chanson a été coécrite par Graham Lyle et l’auteur-compositrice-interprète anglo-somalienne Fahan Hassan. Elle est interprétée par des musiciens du monde entier, notamment Angélique Kidjo, du Bénin, Bassekou Kouyaté, du Mali, Bebel Gilberto du Brésil, Charice, des Philippines, Cherine Amr, d’Égypte et Jane Zhang, de Chine.

La chanson sera en vente à partir du 8 mars sur le site Internet d’ONU Femmes et sur toutes les plateformes comme iTunes et Amazon. Tous les bénéfices seront intégralement versés à ONU Femmes à l’appui de ses programmes d’autonomisation.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
15/04/2014
Loading the player ...