CPI : audience pour confirmer des charges contre Laurent Gbagbo

Écouter /

Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale (Photo : CPI)

Une audience de confirmation des charges a eu lieu mardi 19 février à la CPI, la Cour pénale internationale, à La Haye, dans l'affaire qui oppose le Procureur de cette Cour à l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo. Ce dernier avait été transféré à la CPI pour sa responsabilité dans quatre chefs de crimes contre l'humanité au cours des violences postélectorales survenues entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril 2011 en Côte d'Ivoire.

Cette audience a pour but de déterminer s'il y a des motifs substantiels de croire que le suspect a commis les crimes qui lui sont imputés. Le Greffier d'audience a lu un résumé de quelques charges présentées par le Procureur de la CPI contre Laurent Gbagbo.

En outre, la Présidente de l'Assemblée des États Parties au Statut de Rome (l'« Assemblée »), l'Ambassadeur Tiina Intelmann (Estonie), a salué le dépôt le 15 février 2013, par le Représentant permanent de la Côte d'Ivoire auprès des Nations Unies, l'Ambassadeur Youssoufou Bamba, de l'instrument de ratification du Statut de Rome de la Cour pénale internationale. La Côte d'Ivoire a été l'un des premiers pays à signer le Statut de Rome, le 30 novembre 1998, et est devenu le 122ème État Partie à l'avoir ratifié. La Présidente a relevé que ceci attestait du soutien accru apporté à la Cour pénale internationale et constituait un progrès bienvenu vers l'universalité du Statut.

L'Ambassadeur Intelmann a précisé que cette ratification témoignait une fois encore du véritable esprit de coopération dont la Côté d'Ivoire faisait preuve en faveur de la Cour pénale internationale, et a rappelé à cet égard que le pays avait, le 18 avril 2003, déposé une déclaration conformément au paragraphe 3 de l'article 12 du Statut de Rome, par laquelle il reconnaissait la compétence de la Cour. Il avait en outre confirmé cette déclaration le 14 décembre 2010 et s'était engagé à coopérer pleinement avec la Cour, notamment concernant les crimes commis depuis mars 2004.

(Extrait sonore : Felipe Rojas, Greffier d'audience à la Cour pénale internationale)

Le dernier journal
Le dernier journal
25/07/2014
Loading the player ...