Côte d'Ivoire : les jeunes de Daloa discutent de la tenue des élections

Écouter /

En Côte d'Ivoire, une cinquantaine des jeunes de la ville de Daloa ont participé à un atelier sur « la jeunesse face aux enjeux des élections régionales et municipales ». Cette rencontre a été organisée par l’Union des jeunes pour le progrès et le développement en collaboration avec le bureau régional des affaires politiques de l’ONUCI, l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire, basé à Daloa.

Concernant ces élections, le président de la Commission électorale indépendante (CEI) Youssouf Bakayoko a invité vendredi 1er février à Abidjan les candidats aux élections législatives partielles et les électeurs à une campagne électorale civilisée.

Bakayko, qui adressait un message à l’occasion de l’organisation imminente du scrutin local, a indiqué que le bon déroulement de l’élection législative partielle est nécessaire à la certification globale par les Nations Unies de l’élection des députés à l’Assemblée nationale. “Je compte sur la mobilisation massive des électeurs et sur la sérénité nécessaire de la part de tous les acteurs concernés pour que la consultation soit apaisée, transparente, c’est-à-dire conforme aux canons de la légitimité démocratique de nos élus”, a souligné le président de la Commission électorale.

L’élection législative partielle est prévue pour le 3 février 2013.

Le processus de démocratisation est en cours en Côte d’Ivoire, avec l’organisation de l’élection législative partielle qui sera suivie du scrutin municipal et des élections régionales.

La Commission électorale indépendante, structure en charge de l’organisation pratique des élections, tente de relever un autre défi après avoir organisé l’élection présidentielle et les élections législatives générales.

(Reportage: Florentine Djiro, d'ONUCI FM)

Le dernier journal
Le dernier journal
16/09/2014
Loading the player ...