Conseil des droits de l'homme : la Belgique préoccupée par la situation en RDC et au Mali

Écouter /

Des travaux de la 22e session du Conseil des droits de l’homme à Genève (Photo: ONU/ J. M. Ferré)

Devant le Conseil des droits de l'homme, la Belgique a plaidé, ce mercredi à Genève, en faveur de l'abolition de la peine de mort et de la lutte contre la violence faite aux femmes et contre les discriminations en particulier. La Belgique qui sera candidate à un siège au Conseil des droits de l'homme pour la période 2016-2018 s'est également préoccupée de la situation des droits humains au Mali et en République démocratique du Congo (RDC), notamment dans l'Est. Selon Bruxelles, « l'état de droit est pour ainsi dire absent de cette région ».

Selon le Vice-Premier Ministre, Ministre des affaires étrangères, du commerce extérieur et des affaires européennes de la Belgique, on continue de recenser  des violations multiformes des droits de l'homme dans les Kivus, « notamment des violences sexuelles et l'enrôlement d'enfants-soldats ».

Didier Reynders salue ainsi les efforts du Secrétaire général des Nations Unies pour une sortie de crise et se réjouit de la signature de l'Accord-cadre à Addis Abeba dimanche dernier. « Il convient maintenant que tous les acteurs concernés  – locaux, nationaux, régionaux et internationaux – reprennent le dialogue autour de cette initiative, afin de trouver des solutions durables à cette instabilité ».

Dans ce contexte, la Belgique estime que la situation des droits de l'homme en RDC mérite encore l'attention de ce Conseil, en autres en matière d'assistance technique.

Concernant le Mali, le Chef de la diplomatie belge soutient la demande de la Haut Commissaire Navi Pillay pour mettre en place une Commission d'enquête pour faire la lumière sur les crimes et violations des droits de l'homme. Bruxelles plaide également en faveur du déploiement d'observateurs.

« La lutte contre l'impunité est essentielle pour une réconciliation durable entre le Nord et le Sud », a conclu Didier Reynders.

(Extrait sonore : Didier Reynders, Vice-Premier Ministre, Ministre des affaires étrangères, du commerce extérieur et des affaires européennes de la Belgique)

Le dernier journal
Le dernier journal
22/10/2014
Loading the player ...