Thierry Lhermitte : “imiter n'est pas jouer”

Écouter /

Thierry Lhermitte

Au début du mois de janvier, le Siège de l'ONU, à New York, et notamment le Conseil de sécurité, ont servi de décor au tournage du film “Quai d'Orsay”, dirigé par Bertrand Tavernier. Ce long métrage s'inspire de la bande dessinée en deux volumes créée par le dessinateur Christophe Blain et le scénariste Abel Lanzac.

Le scénario permet de découvrir les coulisses et le travail du cabinet du ministère français des affaires étrangères, qui en 2003, au moment de la “crise iraquienne” était dirigé par Dominique de Villepin. Une plongée fort intéressante dans la fabrication de l'actualité voire de l'Histoire, qui permet de mieux juger et jauger les énormes sommes de travail produites par des équipes dévouées s'activant dans des conditions particulières pour un ministre visionnaire, exigeant, toujours en mouvement.

Pour interpréter le rôle clairement basé sur la personnalité et le parcours de Dominique de Villepin, le réalisateur Bertrand Tavernier a très rapidement pensé à l'acteur Thierry Lhermitte. Ce dernier, lors de l'interview qu'il a bien voulu accorder à la Radio des Nations Unies, a précisé, à juste titre, qu'il n'a essayé à aucun moment d'imiter Dominique de Villepin, mais seulement de suivre à la lettre le texte rédigé par les trois coscénaristes.

L'acteur, connu pour ses rôles dans la série des “Bronzés”, des “Ripoux” ou encore dans le “Dîner de cons”, mais aussi plus récemment dans “l'Affaire Gordji” montre une rare capacité à passer d'un registre à l'autre.

(Interview : Thierry Lhermitte, acteur; propos recueillis par Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
24/11/2014
Loading the player ...