Syrie : Damas permet au PAM de renforcer l'aide alimentaire fournie aux déplacés

Écouter /

L’aide internationale devrait rapidement parvenir à un million de Syriens de plus après l’autorisation donnée par le gouvernement de Damas de la distribuer aussi via des ONG locales. L'annonce a été faite, ce mercredi à Genève, par la Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies, au cours d'une conférence de presse au Palais des Nations. Au total, avec ce nouveau dispositif, Ertharin Cousin et le PAM espèrent atteindre 2,5 millions de personnes à l'intérieur de la Syrie.

En Syrie, toute concession de Damas ressemble à une bouffée d'oxygène pour les humanitaires. Alors que la répression et les combats se poursuivent sur le terrain, le Gouvernement syrien a autorisé le Programme alimentaire mondial à collaborer avec une quarantaine d'organisations non gouvernementales locales. Objectif, réussir à venir en aide mensuellement à 2,5 millions de personnes à l'intérieur de la Syrie.

Jusque là, l'aide de tous les organismes humanitaires est distribuée uniquement via le Croissant rouge syrien qui réussit à venir en aide à 1,5 million de personnes. Pour permettre à l'agence onusienne de passer à la vitesse supérieure, Damas a donné le 9 janvier dernier une liste de 110 ONG locales pouvant participer à cette distribution. Finalement seules 44 ont été retenues par le PAM.

Selon la Chef du PAM, l'apport de ces nouvelles ONG leur donnera la capacité de toucher désormais 2,5 millions, soit un million de plus par rapport aux déplacés internes auxquels le PAM vient actuellement en aide depuis septembre dernier.

Une réunion est d'ailleurs prévue ce jeudi à Amman en Jordanie avec les coordinateurs des différentes agences d’aide et des représentants des gouvernements qui accueillent des réfugiés pour organiser le nouveau dispositif de distribution en Syrie.

Mais la Chef du PAM tient à préciser que cette aide dépend en premier lieu de la situation des combats sur le terrain. « Décembre a été le mois le plus dur pour nous et nous n’avons pu toucher que 900.000 personnes dans le pays », a conclu Ertharin Cousin.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève ; avec un extrait sonore d'Ertharin Cousin, Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial)

Le dernier journal
Le dernier journal
30/07/2014
Loading the player ...