Sommet de l'Union africaine : la signature de l'accord de paix sur la RDC reportée

Écouter /

Participants au XXème sommet de l'Union africaine (UA) à Addis-Abeba en Éthiopie (Photo : ONU/Eskinder Debebe)

Présents au XXème sommet de l'Union africaine (UA) à Addis-Abeba en Éthiopie, les chefs d'État de la région des Grands Lacs ont décidé, lundi 28 janvier, de signer ultérieurement l'accord-cadre sur la paix dans l'Est de la RDC. Les Nations Unies envisagent de renforcer leur mission en RDC avec une force d'imposition de la paix, forte de 2 500 hommes pour combattre les groupes armés, actifs dans l'Est du pays ; mais il y aurait certaines divergences avec la SADC.

À l'ouverture du sommet de l'UA, Ban Ki-moon a indiqué que cet accord-cadre devait remédier aux causes profondes des violences récurrentes dans l'Est de la RDC, où pullulent, depuis des années, de nombreux groupes armés.

Dans son discours, le Secrétaire général de l'ONU a souhaité que les chefs d'Etat de la région des Grands Lacs signent cet accord.

Les Nations Unies envisagent, par ailleurs, de renforcer leur mission en RDC avec une force d'imposition de la paix, forte de 2 500 hommes pour combattre les groupes armés, actifs dans l'Est du pays.

Le désaccord entre les chefs d'État de la sous-région porterait sur cette force.

Dans l'interview qu'il a accordée à Maha Fayek, Pellet Kipela, l'un des rédacteurs en chef de Radio Okapi, explique que « le souhait des populations de l'Est est de vivre en paix et en sécurité. Si la MONUSCO peut contribuer à mettre fin à leurs souffrances, elle ne serait que la bienvenue ».

(Interview : Pellet Kipela, Co-rédacteur en Chef de Radio Okapi ; propos recueillis par Maha Fayek)

Si vous souhaitez accéder à la version courte de l'interview, Écouter /
Classé sous Dossiers, Maintien de la paix.
Le dernier journal
Le dernier journal
29/08/2014
Loading the player ...