Priorités de 2013 : le développement, la paix et la sécurité au premier plan

Écouter /

Secrétaire général Ban Ki-moon (Photo : ONU/Rick Bajornas)

Quelles sont les priorités de 2013, pour les Nations Unies? Ban Ki-moon a multiplié les interventions à ce sujet ce mardi au Siège des Nations Unies.

Il s'est adressé tout d'abord aux États Membres à l'Assemblée générale des Nations Unies, ensuite à la presse, un peu plus tard dans la matinée.

D'emblée devant l'Assemblée générale des Nations Unies, Ban Ki-moon a évoqué un début d'année marqué par des turbulences et des incertitudes considérables. Qu'il s'agisse de conflits armés au Moyen-Orient ou en Afrique, ou de détresse économique et environnementale à travers le monde; le patron des Nations Unies a voulu -cependant- mettre l'accent sur les succès de 2012, notamment dans le domaine de la prévention.

Le Secrétaire général des Nations Unies a rappelé que les cinq domaines où les besoins sont les plus urgents et où l’action collective peut faire la plus grande différence sont: le développement durable, la prévention, le soutien des pays en transition, la construction d’un monde plus sûr, et l’autonomisation des femmes et des jeunes.

Ces impératifs – ces opportunités générationnelles – découlent naturellement des huit priorités  fixées par l'Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies: le développement durable, la paix et la sécurité, les droits de l’homme, l’aide humanitaire, le désarmement, la justice, le développement de l’Afrique, le contrôle des drogues, la prévention du crime et la lutte contre le terrorisme.

Bilans de 2012 : l'année écoulée fut, selon Ban Ki-moon, une année de turbulences, mais aussi de gains tangibles pour le patron de l'ONU.

Avec la Conférence de Rio+20 sur le développement durable, les Nations Unies ont fait un grand pas dans la bonne direction. Le mois dernier à Doha, elles ont maintenu sur les rails les négociations sur le climat, explique le Secrétaire général des Nations Unies qui souhaite sensibiliser individuellement et collectivement les dirigeants du monde à la nécessité d’adopter d’ici à 2015, un instrument complet et contraignant sur les changements climatiques.

Le Secrétaire général de l'ONU s'est félicité de l'adoption par l’Assemblée générale d'une résolution phare sur les mutilations génitales féminines et de la célébration de la première Journée internationale de la fille; journée qui ouvre  la voie à des progrès concernant la protection des enfants contre la discrimination, la violence, le mariage précoce et la circonscription forcée.

Au plan politique, Ban Ki-moon estime qu'avec l'aide de l'ONU, la Libye, la Somalie et le Yémen ont consolidé les acquis démocratiques. Le droit international a quant à lui enregistré d'importantes avancées, avec la condamnation de l'ancien Président libérien Charles Taylor pour crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

Le dernier journal
Le dernier journal
01/08/2014
Loading the player ...