Nouvelles flambées de grippe aviaire : la FAO lance l'alerte

Écouter /

(Photo : FAO)

La grippe aviaire est de retour et la FAO met en garde contre une répétition des flambées désastreuses de grippe aviaire apparues en 2006 à moins que la surveillance et le contrôle de cette maladie et d’autres maladies animales dangereuses ne soient renforcés au niveau mondial.

De larges réservoirs du virus H5N1 sont encore présents dans certains pays d’Asie et du Moyen-Orient où la maladie est devenue endémique. En l’absence de contrôles adéquats, le virus pourrait se propager facilement au niveau mondial comme cela s’était produit lors du pic des flambées en 2006. A l’époque, 63 pays avaient été touchés.

Vu le lourd tribut qu’une pandémie de grande échelle infligerait à l’humanité, il est profitable d’investir dans la prévention. Entre 2003 et 2011, la maladie a entraîné la mort ou contraint à l’abattage de plus de 400 millions de poulets et canards d’élevage et provoqué des pertes économiques évaluées à 20 milliards de dollars.

A l’instar de plusieurs autres maladies animales, H5N1 peut également être transmis à l’homme. Entre 2003 et 2011, ce virus a infecté plus de 500 personnes et en a tué plus de 300, selon l’Organisation mondiale de la santé.

(Mise en perspective : Maha Fayek)

Classé sous L'info, Santé.
Le dernier journal
Le dernier journal
31/07/2014
Loading the player ...