Mali: le Conseil de sécurité gravement préoccupé par les derniers mouvements des rebelles

Écouter /

Le Conseil de sécurité a exprimé sa grave préoccupation vis-à-vis des mouvements militaires et des attaques des terroristes et des groupes extrémistes dans le nord du Mali, en particulier leur prise de la ville de Konna.

«Cette grave détérioration de la situation menace encore plus la stabilité et l’intégrité du Mali et constitue une menace directe pour la paix et la sécurité internationales», indique la déclaration présidentielle à la presse publiée jeudi soir, après un exposé sur la situation dans le pays du Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Jeffrey Feltman.

Dans ce contexte, les quinze appellent à un déploiement rapide de la MISMA, la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine.

Selon les médias, les rebelles islamistes ont pris jeudi le contrôle de Konna – une ville de 50.000 habitants à 700 kilomètres au nord-est de la capitale, Bamako.

Le nord du Mali a été occupé par des islamistes radicaux, après que des combats ont éclaté en janvier 2012 entre les forces gouvernementales et les rebelles touaregs.

Les nouveaux affrontements dans le nord, ainsi que la prolifération des groupes armés dans la région, l’instabilité politique, la sécheresse dans le sillage d’un coup d’État militaire en mars ont déraciné des centaines de milliers de civils. Plus de 412.000 personnes ont été forcées de fuir le nord du pays, et environ cinq millions de personnes ont été affectées par le conflit.

Le gouvernement malien et les groupes rebelles doivent se rencontrer pour des négociations de paix dans la capitale du Burkina Faso, Ouagadougou, le 21 janvier.

Dans la déclaration à la presse, les membres du Conseil ont rappelé les résolutions 2056, 2071 et 2085 – qui traitent de la situation au Mali et ont été adoptées en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies – ainsi que la nécessité “urgente” de combattre la menace croissante du terrorisme au Mali.

“Les membres du Conseil de sécurité réitèrent leur appel aux États Membres pour aider au règlement de la crise au Mali et, en particulier, fournir une assistance à la forces de défense et de sécurité maliennes afin de réduire la menace posée par les organisations terroristes et les groupes associés , ont déclaré “les membres du Conseil.

“Les membres du Conseil de sécurité expriment leur détermination à poursuivre la mise en œuvre intégrale des résolutions sur le Mali, en particulier la résolution 2085 dans toutes ses dimensions», ajoutent les membres du Conseil.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
24/04/2014
Loading the player ...