Libéria : le HCR conclut l'opération de rapatriement des civils contraints à l’exil lors de la guerre civile

Écouter /

Des Libériens traversent la rivière Cavaly pour retourner dans leur pays de la Côte d’Ivoire alors que le rapatriement du HCR des anciens réfugiés vient de se terminer en décembre. Photo: UNHCR / L.Palmisano

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé ce vendredi que le dernier groupe de Libériens qui participent à son programme de rapatriement étaient  retournés dans leur pays après avoir été contraints à l’exil pendant de nombreuses années en raison de la guerre civile qui a éclaté en 1989. 

“Le retour final de 724 Libériens de la Guinée au cours du dernier week-end de l’année 2012, a mis officiellement fin à notre programme de retour qui a commencé un an après la restauration de la paix au Libéria, en 2004,” a déclaré Melissa Fleming, porte-parole du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, lors d'un point de presse à Genève.

Le HCR a aidé 155.560 réfugiés libériens à rentrer chez eux, principalement par des convois routiers et des rotations aériennes, a ajouté Melissa Fleming.

En raison du rétablissement de la paix et de la stabilité dans le pays, à partir du 30 juin de l’année dernière, le statut de réfugié avait pris fin pour ceux qui avaient fui les combats.

La guerre civile du Libéria a duré quatorze ans, se terminant en 2003. Quelque 750.000 civils ont été déplacés à l’intérieur du pays ou ont fui en raison de la violence et de l’instabilité. Certains réfugiés ont passé plus de deux décennies dans des pays tels que la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Mali, le Nigeria, la Sierra Leone et la Gambie. Beaucoup sont rentrés avec l’aide du HCR.

Dans le cadre du programme de rapatriement, chaque réfugié rapatrié a reçu une petite subvention en espèces pour l'aider à recommencer sa vie. Les rapatriés ont également reçu une aide du Libéria et de la Commission de réinstallation pour trouver un emploi. La Commission a aussi fourni des bourses et de l’aide pour l’acquisition de terres et la construction de maisons.

Pendant ce temps, le Libéria accueille actuellement près de 67.000 réfugiés ivoiriens qui ont dû fuir la violence dans leur propre pays. La majorité d’entre eux ont cherché refuge au Libéria au cours de la crise postélectorale qui a frappé la Côte d’Ivoire en 2010 et 2011.

(Interview : Hélène Caux, porte-parole du HCR à Dakar; propos recueillis par Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
29/07/2014
Loading the player ...