Inde : Navi Pillay salue le rapport du Comité Verma sur les droits de l'homme

Écouter /

A Genève, la Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme a qualifié ce vendredi le rapport qui a été présenté le 23 janvier après le viol collectif d'une étudiante de vingt-trois ans, à New Delhi, de document fondamental pour mener des actions concrètes contre les violences faites aux femmes en Inde. Ce rapport a été produit par un Comité présidé par l'ancien juge indien Jagdish Sharan Verma. Navi Pillay a lancé un appel au gouvernement indien pour qu'il s'inspire de la vision de ce rapport et applique ses recommandations.

Navi Pillay a félicité le juge Verma et son Comité pour avoir produit ce rapport dans un si bref délai, en prenant en compte des préoccupations des femmes et de la société civile.

«Ce rapport et ses recommandations de grande portée ne sont pas seulement un hommage à la courageuse jeune femme qui a été violée et assassinée il y a cinq semaines, mais à toutes les victimes de violence sexuelle et d’agression en Inde”, a déclaré la Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme. Elle a ajouté que «c’est aussi un témoignage de la puissance des jeunes hommes et femmes de l’Inde, et de l’ensemble de la société civile, qui ont uni leurs forces à travers le pays pour dire« Assez, c’est assez. ”

Le document du Comité Verma recommande un certain nombre de changements profonds comprenant notamment des peines contre le viol conjugal. Il exige que les agents de police enregistrent tous les cas de viol signalés et prévoit des sanctions sévères contre des policiers ou des membres des forces armées qui manqueraient de signaler de tels cas.

Le Bureau de la Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme se dit prêt à apporter son aide dans la mise en œuvre de ce rapport.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
29/07/2014
Loading the player ...