Haïti : 80% des enfants dans les orphelinats ne sont pas orphelins

Écouter /

Environ 80% des enfants qui se trouvent dans les orphelinats en Haïti ont un parent proche, selon l'UNICEF et l'Institut du bien-être social et de recherche dans ce pays.

Ces enfants sont le plus souvent abandonnés par leur famille parce que celles-ci manquent de moyens pour subvenir à leurs besoins, selon l'UNICEF qui attribue ce problème à l'extrême vulnérabilité de ces enfants en Haïti.

 

Après le séisme de 2010, l'Institut du bien-être social a dressé un inventaire national de toutes les institutions et crèches hébergeant des enfants, en recensant plus de 750 à travers le pays et les classant en trois catégories – vert, jaune ou rouge—selon le niveau d'application des standards minimum pour héberger les enfants.

 

A ce jour, 25 institutions hébergeant 12 000 enfants ont été fermées et les enfants placés dans des institutions ”vertes”. Environ 40% des orphelinats qui restent doivent suivre. Cependant le pays manque d’infrastructures et de centres ”verts” pour accueillir ces enfants.

Le gouvernement cherche par ailleurs à reprendre contact avec les familles des enfants pour qu'elles reprennent les enfants, en leur donnant un appui soit avec un kit ou une activité génératrice de revenus. Mais cette option est fort onéreuse.

L'UNICEF prône avant tout la désinstitutionalisation des enfants et la réunification familiale, ainsi qu'une approche multisectorielle, comprenant le secteur socioéconomique, la justice, la santé reproductive et l'éducation, pour contrecarrer ce problème.

(Interview : Hans Beauvoir, Officier de la protection des enfants de l'UNICEF en Haïti ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Le dernier journal
Le dernier journal
23/09/2014
Loading the player ...